C’est une fois de plus main dans la main que Guillermo del Toro et Netflix ont décidé de collaborer. Alors que le cinéaste mexicain prépare depuis mai une série horrifique pour la plateforme, les deux géants ne perdent pas de temps et se lancent dans une toute nouvelle aventure qui devrait débuter dès cet automne. Et cette fois-ci c’est sur le célèbre conte de Pinocchio que Guillermo del Toro jette son dévolu.

A lire également : Guillermo Del Toro aux commandes d’une série d’horreur pour Netflix

Une collaboration qui vient à point nommé et qui constitue une véritable aubaine pour le réalisateur qui cherchait depuis longtemps (10 ans pour être plus précis) à financer ce film. Il ne cache d’ailleurs pas sa satisfaction :

J’ai depuis toujours voulu faire ce film. Après l’expérience incroyable que nous avons vécu avec Chasseurs de Troll, je suis reconnaissant que la talentueuse équipe chez Netflix m’offre l’occasion d’une vie de présenter au public, partout dans le monde, ma version de cet étrange pantin devenu vrai petit garçon.

L’idée a tout pour séduire : ce remake de l’oeuvre de Carlo Collodi prendra la forme d’une comédie musicale et mettra en scène des marionnettes. L’animation sera en stop motion et se déroulera dans l’Italie fasciste des années 30. Une prise de risque pour Del Toro qui ne s’est jamais essayé à l’animation mais le défi aura les moyens de ses ambitions. En effet, le cinéaste s’est trouvé de bons alliés. La conception des marionnettes et l’animation seront menées de front par Max Gustafson qui s’est déjà illustré dans le Fantastic Mr. Fox de Wes Anderson et par la société Mackinsson and Saunders a qui l’on doit les marionnettes  de Tim Burton dans Les Noces funèbres.

crédits : Pinocchio – Disney