Si la plateforme de streaming  abreuve régulièrement ses abonnés de nouveautés inédites et exclusives, elle n’en demeure pas moins avare en références cinématographiques. Et cette semaine, en plus de nous proposer à partir de samedi, la suite de Happy Birthdead, le géant américain nous gâtera avec Las Vegas Parano, film qui nous plonge dans un délire hallucinatoire complet… Un indispensable, un classique de la culture underground,  … bref, une expérience à voir ou à revoir (avec des reptiles dedans) ! 

Lire également : Escape Game : allez-vous sortir vivant de ce thriller psychologique disponible en mars sur Netflix ?

Las Vegas Parano sera disponible à partir du mercredi 16 février 2022 sur Netflix. 

 

Le film sous acide de Terry Gilliam

Réalisé par le cinéaste Terry Gilliam (dont les long-métrages comme L’armée des douze singes ou bien encore Brazil sont toujours un peu agrémenté d’une folie douce), Last Vegas Parano, s’il a d’abord été un échec commercial, a fini par se faire une place dans la très select catégorie des films cultes.  Le réalisateur s’est d’ailleurs revendiqué qu’un certain clivage pour ce film adapté du roman de Hunter S. Thompson publié en 1972 : 


« J’ai toujours voulu que mon film soit vu comme l’un des meilleurs de tous les temps, et comme l’un des plus détestés de tous les temps. »

Au casting de ce monument du cinéma, l’on retrouve Johnny Depp et Benicio Del Toro, un duo de choc dont la performance a été largement saluée.  

 

Very (bad) road trip ! 

Raoul Duke, journaliste, et Maître Gonzo, son avocat, prennent la route pour Las Vegas, afin d’y réaliser un reportage sur les 400 miles de Las Vegas, une course de motos très populaire. Mais dans ce road trio, il se perdent en chemin : en tentant d’échapper à la cynique réalité des années 70 ils se mettent à consommer diverses drogues parmi les plus dures (mescaline, LSD, cocaïne, marijuana, poppers) dans l’espoir de retrouver l’esprit du fameux rêve américain des années 60.