Disponible depuis le 5 août 2020 sur Netflix, World Most Wanted explore un angle assez inédit de la criminalité (et qui pourrait avoir tendance à donner froid dans le dos).


En effet, ce docu-série présente cinq criminels toujours en fuite  et ce, malgré les promesses de récompense et le déroulement d’enquêtes internationales. Parrains de la mafia, terroristes ou bien encore criminels, ils sont soupçonnés de crimes atroces et/ou de crimes contre l’humanité mais ils continuent pourtant d’échapper aux radars de la police internationale. 

 

 

Au travers de ce nouveau “True crime” composé de cinq épisodes, ce sont cinq portraits de fugitifs qui préfèrent de loin être en cavale que derrière des barreaux. Et les hostilités commencent avec Ismael « El Mayo » Zambada García : celui qui a succéder à  El Chapo, après son arrestation en 2019. Il est à ce jour à la tête du Cartel de Sinaola basé au Mexique. 

Le deuxième épisode se consacre au financier du génocide rwandais : Félicien Kabuga. S’en suit un chapitre complet sur Samantha Lewthwaite, suspect principal dans de nombreux attentats puis sur Semion Moguilevitch, chef de la mafia russe et enfin sur le dernier parrain de la mafia sicilienne, Matteo Messina Denaro.