Disponible depuis le vendredi 2 octobre 2020 sur Netflix, Òlòtūré traite d’un sujet particulièrement violent et difficile : le monde souterrain dangereux de la traite des êtres humains. Basé à Lagos , il dénonce le monde impitoyable de la pègre et montre comment les professionnel (le) s du sexe sont recrutés et exploités à l’étranger.


Réalisé par Kenneth Gyang à partir d’un scénario de Yinka Ogun et Craig Freimond, il met en vedette Sharon Ooja , Beverly Osu , Ada Ameh et Blossom Chukwujekwu.

 

De quoi ça parle ? 

Le long métrage d’1h42 raconte l’histoire de Òlòturé ( interprétée par Sharon Ooja ), une jeune et naïve journaliste nigériane. Cette dernière décide d’infiltrer un réseau de prostituées où les femmes sont exploitées sans pitié. 

 

Qu’en pensent les internautes ?

Les premières réactions n’ont pas tardé à se faire connaître et il est évident qu’Oloturé n’est pas à mettre entre toutes les mains par son approche réaliste et qui ne fait pas dans la demie mesure… un  film régulièrement qualifié de triste et difficile mais nécessaire…  

12301689674662836813 - Òlòtūré : un film poignant (et violent) sur le trafic d'êtres humains au Nigeria