Le biopic attendu sur Madame Claude ne sortira finalement pas au cinéma et c’est donc presque en toute logique que l’on apprend qu’il sera diffusé le 2 avril prochain sous la houlette du géant américain Netflix. En ces temps difficiles, cette reprise de flambeau pourrait bien devenir monnaie courante si les salles obscures continuaient d’être à l’arrêt …


Lire également : Ce que Netflix vous réserve comme nouveautés pour avril (Sorties 2021)

Réalisé par Sylvie Verheyde (Sex Doll, Confession d’un enfant du siècle), le film mettra en vedette Karole Rocher dans le rôle phare. Elle interprètera Madame Claude alias Fernande Grudet, célèbre proxénète qui, dans les années 1960-1970, s’est trouvée à la tête d’un réseau de prostitution de luxe. Ce n’est pas la première fois que la mère maquerelle fait l’objet d’un film. Le réalisateur d’Emmanuelle, Just Jaeckin, s’était déjà attaqué à cette figure légendaire en 1977 dans un thriller politico-érotique.

Ici, dans ce nouveau film, l’histoire s’inspire directement de la vie de cette femme de pouvoir qui a réinventé les codes de la prostitution en les empruntant à ceux de la bourgeoisie.

 

L’histoire plantera ainsi son décor à Paris, dans les années 60, à la veille des mouvements de libération de la femme. Elle dévoilera un portrait sans concession de cette femme d’affaires impitoyable qui a frayé dans les milieux du banditisme et qui a su au fil des années monter un véritable empire. Le film se centrera également sur sa rencontre avec Sidonie (interprétée par Garance Marillier ) son opposée mais aussi son alter ego. Cette fille qu’elle s’est choisie deviendra alors son bras droit ; c’est aussi elle qui la précipitera dans sa chute.

 

12301689674662836813 - Madame Claude : le film de Sylvie Verheyde sortira finalement en avril sur Netflix