Le mois de juillet, en plus d’être placé sous le registre des super héros, sera aussi horrifique ! En effet, la plateforme de streaming a décidé de faire de votre été un véritable cauchemar.


Après l’ajout de la trilogie sanglante Fear street, c’est au tour d’American Nightmare 4 de faire son entrée au catalogue (alors même que le troisième volume a quitté l’offre de contenus).

Un prequel aux trois premiers films de la franchise

Dans ce quatrième volet intitulé Les origines, l’on revient, comme son nom l’indique sur la genèse de la saga. Prequel des trois premiers films, il remonte à la première purge, en 2014.

“Vous envoyé sur l’île des soldats déguisés en civil pour purger le pays. “

 

Une nuit où tout les crimes sont permis

L’intrigue se déroule à l’aube d’une crise économique où les Nouveaux Pères Fondateurs prennent le pouvoir aux États-Unis. Le Dr May Updale avance l’idée d’une Purge. Pendant 12 heures d’affilé, toute activité criminelle est permise à Staten Island. Dmitri (Y’lan Noel), un baron de la drogue se découvre une conscience politique en essayant de survivre à une nuit où le crime est légalisé dans son quartier. 

Réalisé par Gerard McMurray et produit par Blumhouse, le film met en vedette Y’Lan Noel, Lex Scott Davis, Joivan Wade, Luna Lauren Velez et Marisa Tomei. 

12301689674662836813 - American Nightmare 4 : plongez dans le film qui revient sur les origines de la purge sur Netflix