Le flair légendaire de Netflix en matière de production de contenus a encore frappé. Après la franche réussite de Castelvania et le succès populaire de The Witcher, la plateforme continue de s’immiscer dans la brèche fructueuse (et rentable) du jeu vidéo. 


 

Une nouvelle adaptation qui ravira les gamers

 
Et c’est sous la forme d’une série animée originale que le géant du streaming s’attaque, cette fois-ci, au célèbre jeu Dragon’s dogma développé en 2012 par Capcom. Vendu à cinq millions d’exemplaires dans le monde, le jeu se déroule dans les terres magiques de Gransys  en monde ouvert et met en scène un homme revenu à la vie comme “Insurgé”. Sa mission : combattre les démons des sept péchés capitaux tout en poursuivant le dragon qui a volé son cœur. 

 

De quoi ça parle ?

 
Alors qu’il avait disparu depuis plus de 100 ans, un dragon déferle sur un village et le réduit en cendres. Ethan affronte le monstre pour protéger sa famille, mais celui-ci emporte le cœur du jeune homme. Laissé pour mort, Ethan revient à la vie en tant qu'”Insurgé” et se lance dans une quête pour retrouver son cœur aux côtés d’Hannah, un pion qui paraît soudain devant lui.Tout au long de son périple, Ethan doit combattre des démons représentant les sept péchés capitaux. Mais son humanité diminue chaque fois qu’il abat l’un d’entre eux… (Synopsis Officiel)
 

 
 
En ligne depuis le jeudi 17 septembre 2020, la série composée de 7 épisodes est réalisée par Shinya Sugai. Elle est également est le fruit d’une collaboration avec Sublimation (qui a pour vocation de durer), un studio spécialisé dans l’animation en images de synthèse.