Elle est devenue la première femme d’affaire afro américaine millionnaire grâce à ses produits cosmétiques et capillaires pour cheveux afro.  Véritable success story, l’histoire de Madam C.J. Walker méritait que Netflix se penche d’un peu plus près sur le personnage.

Vous aimez ce genre de programme ?  Vous pourriez apprécier Girlboss

Et c’est sous la forme d’une mini série intitulée Self Made : d’après la vie de Madam C. K. Walker que les abonnés peuvent découvrir dès aujourd’hui le portrait de cette entrepreneuse et pionnière dans le secteur de la grande industrie américaine. Autodidacte, Madame C.J. Walker – de son vrai nom Sarah Breedlove  née en 1867 à Delta en Louisiane, fille d’esclaves – a su construire un immense empire dans un contexte où le contrôle des entreprises n’était quasi exclusivement réservé aux blancs de sexe masculin.

“J’ai l’impression d’être née pour lutter”

https://www.youtube.com/watch?v=DvaH8WL-3kw

Et pour camper ce personnage philanthrope et émancipé, la production s’est offert Octavia Spencer (qui crevait déjà l’écran dans le film La couleur des sentiments).  Tiffany Haddish, Carmen Ejogo, Blair Underwood, Garrett Morris et Kevin Carroll rejoignent par ailleurs le casting.

La mini série est basée sur la biographie On Her Own Ground de A’Lelia Bundles, elle ressortira en anglais à cette occasion le 24 mars 2020 dans les librairies. 

Regarder Self Made : d’après la vie de Madam C. J. Walker Sur Netflix

 

 

 

Advertisement
12301689674662836813 - Self Made : La "success" story de Madame C.J. Walker relatée sur Netflix