L’addiction aux séries n’est pas une idée nouvelle, le “Binge watching” est même une expression qui a été créée pour l’exprimer. Netflix est avant tout une société de la donnée avant d’être une société de médias ou même de SVOD. Chez Netflix, on mesure, on compare, on A/B teste sans jamais s’arrêter. C’est l’évaluation de cette gigantesque masse de données qui permet à Netflix de prévoir ses besoins en infrastructure technique ou encore ses achats de programmes. Avec une certaine pondération de rigueur, cette démarche tout data a permis à la société de devenir ce qu’elle : une multinationale en croissance, faisant des choix stratégiques éclairés.

La curiosité des analystes s’est portée aujourd’hui sur la notion d’addiction et Netflix s’est amusé à mesurer à partir de quel épisode de ses séries phares les spectateurs étaient devenus littéralement accros. Cette enquête est internationale, portant sur les pays majeurs où Netflix est présent. Les résultats sont très homogènes, même si certaines spécificités régionales ont été mises en lumière. Les Nééerlandais sont devenus plus vite accros que les autres et les australiens et les Néozelandais ont en moyenne deux épisodes de retard sur les autres. Il faut noter que 70 % des spectateurs devient accro au même moment.

Voici les résultats les plus marquants :

  • Mad Men : épisode 6
  • Breaking Bad : épisode 2
  • Daredavil : épisode 5
  • Better Call Saul : épisode 4
  • House of Cards : épisode 3
  • Orange is the new black : épisode 3
  • Bates Motel : 2 épisodes
  • Grace and Frankie : épisode 4
  • How I met your mother : épisode 8
  • Blacklist : épisode 6
  • Unbreakable Kimmy Schmidt : épisode 4
  • Pretty Little Liars : épisode 4

L’infographie ci-dessous retrace ces mêmes résultats :

512d151667a6aadc87002caa95469 1024x577 Netflix surveille vos addictions