Feria : l’éclat des ténèbres aura mis un peu plus de temps qu’Archive 81 à se faire une place au classement des programmes les plus visionnés sur Netflix. Diffusées toutes les deux en janvier, les deux séries qui surfent sur le thème de la secte et du surnaturel (chacune à sa manière) sont désormais au coude à coude.   Si le succès d’Archive 81 a été quasi instantané, qu’en est-il vraiment de Feria, la nouvelle série espagnole qui fait de plus en plus parler d’elle. Nous avons décidé de nous pencher sur ce nouvel OVNI ibérique. 

Lire également : Archive 81 : que vaut la nouvelle série horrifique signée Netflix (Avis) ?

De quoi ça parle ?

Composée de 8 épisodes, ce nouveau thriller fantastique est disponible depuis le  28 janvier 2022 sur la plateforme de streaming au N rouge. Il place son action dans un petit village andalou des années 90 où des phénomènes surnaturelles se produisent.

Et si deux sœurs adolescentes découvraient que leurs parents sont des assassins ?

 

Eva et Sofía font face au terrible crime que leurs parents auraient commis et qui, avant qu’ils ne disparaissent, a fait 23 victimes. Une épreuve que les deux adolescentes traversent en affrontant l’hostilité des habitants du petit village de Feria, dans les montagnes andalouses, au milieu des années 90. Un village où la réalité dissimule un univers fantastique. (Synopsis officiel)


Côté casting, les rôles titres sont respectivement attribués à Ana Tomeno (Eva) et Carla Campra (Sofia). A la création de “Feria : l’éclat des ténèbres”, l’on retrouve Carlos Montero, qui est également à l’origine de la série Elite. La réalisation, quant à elle, a été confiée à Jorge Dorado et Carles Torrens. Voilà qui devrait déjà mettre en bonne disposition…

 

Les internautes ont-ils été convaincus par cette première saison ? (Avis)

En sixième position du TOP 10 des contenus les plus regardés, la série n’a pas fait qu’éveiller la curiosité des abonnés. Elle a aussi  susciter beaucoup d’enthousiasme ! La preuve avec ses quelques tweets :