Après avoir consacré une série documentaire sur l’essor de l’empire Ottoman, Netflix se lance dans la peinture d’une nouvelle fresque historique. Cette fois-ci, la plateforme de streaming nous transporte au XVIe siècle au coeur d’un Japon féodal d’une rare violence.


Lire également : L’essor de l’empire Ottoman : la conquête de Constantinople racontée en série sur Netflix

Intitulé Le Temps des samouraïs : Les origines sanglantes du Japon, ce nouveau programme disponible depuis le mercredi 24 février 2021, se veut une reconstitution fidèle et saisissantes de cette période historique où guerres brutales et luttes de pouvoir étaient légion. 

 

 

Annoncé comme étant le digne successeur de Game of Thrones et réalisé par Simon George, ce programme articulé autour de six parties se concentre sur  la dynastie des Masamune à l’ère Sengoku tout en s’appuyant sur des faits historiques avérés  commentées par des experts.

La série commence en 1551 alors que le Japon est en plein chaos et que l’anarchie règne.  Elle suit l’ascension de trois  seigneurs de guerre alliés  : le fils de Nobuhide, Oda Nobunaga, Tokugawa Ieyasu  et Toyotomi Hideyoshi.

Côté casting, Hideaki Ito campele rôle de Date Masamune alias le “Dragon borgne”. Il est rejoint par Masami Kosaka, Hayate Masao, Masayoshi Haneda, Wilfred Lee, Seiji Hino et Elina Miyake Jackson.