Ce vendredi 24 juillet 2020, Netflix vient clore le chapitre de la trilogie du Baztán avec le dernier opus de la série intitulé De chair et d’os, l’inspectrice Amaia (interprétée par Marta Etura) affrontera la véritable origine des événements qui meurtrissent la vallée de Baztán depuis tant d’années et ce, malgré l’impressionnante tempête de neige qui tente d’enfouir la vérité la plus accablante.


 

 

Le thriller met en vedette Marta Etura dans le rôle principal et réunit Susi Sánchez, Elvira Mínguez, Leonardo Sbaraglia, Paco Tous, Marta Larralde.

Lire également : De chair et d’os, un thriller macabre à découvrir sur Netflix

Initialement, le long-métrage réalisé par Fernando González Molina devait sortir en salles en Espagne mais c’était sans compter sur un autre type de tornade : la pandémie Covid-19  a, en effet, réduit en poussières toutes perspectives de projections. C’est donc Netflix qui a pris le relais en offrant ainsi la totale exclusivité à ses abonné.es.

De quoi ça parle ? 

Le film plantera son décor à Pampelune, capitale de Navarre, où Amaia Salazar sera chargée d’enquêter sur le décès d’un bébé mort-né ainsi que sur la culpabilité du père de l’enfant. Selon la grand-mère de la famille, le père a tenté de prendre la fuite avec le corps du bébé tout en tenant des propos étranges concernant une offrande. Des marques rouges sur le visage de la petite fille indiquent qu’elle a été tuée. La grand-mère évoque également une créature magique : un être maléfique qui immobilise les gens et les empêche de se réveiller. Il s’agit d’Inguma, celui qui s’empare de votre vie dans votre sommeil.

 

“Vous aurez toutes les réponses si vous savez poser toutes les questions.”

 

Rappelons que cette trilogie qui a su conquérir les internautes est inspiré de la saga littéraire de Dolores Redondo.