Vous aimez les voyages dans le temps mais vous avez déjà vu et revu tous les “Retour vers le futur” ? Alors, peut être vous laisserez-vous tenter par “See You yesterday“, le dernier film de science-fiction Netflix paru le 17 mai 2019. En prime, vous aurez le droit dès les premières minutes à une apparition de Michael J. Fox à qui l’on a tout de même eu le culot de faire dire :

“les voyages dans le temps… n’importe quoi…”.

Mais au delà du clin d’oeil et de la réplique amusante, le film mérite- t il vraiment que vous embarquiez pour un voyage d’1h27 ?

Le film suit l’histoire d’un prodige scientifique ambitieux, qui utilise ses prouesses et ses capacités pour créer des machines à remonter le temps, afin de sauver son frère d’un incident qui lui a coûté la vie. En essayant de modifier les événements du passé, elle devra faire face aux conséquences périlleuses des voyages dans le temps.

See you yesterday explore donc le thème du voyage dans le temps. Un thème difficile à ré-inventer tant le cinéma se l’est déjà approprié – On pense notamment au magnifique film Mr Nobody et ses étourdissants effets papillons (à voir en ce moment sur la plateforme). Ici, nous assistons à une version adolescente afro-américaine de “Retour vers le futur”. L’action se déroule dans le Brooklyn contemporain et laisse entrevoir un contexte social tendu où les bavures policières sont dénoncées assez justement (Spike Lee a produit le film et on le ressent).

Lire également : Notre top 10 des programmes qui vous feront voyager dans le temps

Mais les prétentions du film s’arrêtent là. Sans doute conviendra-il plus à un jeune public (peu exigent ?) qu’à un public adulte qui ne trouvera qu’un maigre os à ronger ; que ce soit dans le scénario ou bien encore dans le traitement des personnages pour qui il est difficile d’éprouver la moindre empathie. Enfin, malgré quelques plans plutôt bien pensés, force est de constater que les effets spéciaux ne sont pas de la partie et que le film manque cruellement de rythme. Dommage sur le papier il y avait du potentiel …

 

Regarder See you yesterday sur Netflix