A peine mis en ligne, qu’en bons fans de la série française, nous avons décidé de binge watcher l’épisode bonus de Plan Coeur. Un épisode d’une cinquantaine de minutes qui tombait plutôt bien dans le calendrier, entre la fin des vacances et l’angoisse de la reprise. Cette cerise sur le gâteau a parfaitement fait le job en nous proposant un divertissement à la hauteur de la situation ; jonglant habilement entre rire et émotions. Et puis, il faut aussi dire que le parfum léger de la joyeuse bande de parisiens nous avait manqué et qu’il nous tardait de savoir comment Plan Coeur avait décidé d’aborder le thème encore frais du confinement. 


 

Lire également : Plan Coeur revient avec un épisode spécial “confinement” 

 

Pas si loin que cela dans nos esprits, le confinement allait forcément faire écho à notre expérience personnelle et bien que l’exercice pêche parfois à certains moments d’émotions, le fait de nous proposer cette surprise à quelques jours de la rentrée a été plutôt bien senti. Cet épisode confiné était donc bienvenu : il a même eu un certain effet réconciliateur avec la saison 2 que nous avions trouvé un peu moins aboutie que la précédente. 

 

 

 

Alors évidemment, la série souffre encore de certaines aspérités : des personnages comme Elsa ou bien encore Emilie continuent de nous agacer prodigieusement. De même, la série semble parfois manquer d’équilibre ou de justesse de ton (une justesse sans doute difficile à trouver dans des conditions de tournage pas forcément évidente…). Mais, allez-y, vous ne bouderez pas votre plaisir car Plan Coeur,  c’est un peu comme la famille : on la déteste  autant qu’on l’aime, avec ses qualités et ses défauts. 

Et au sortir de ce nouvel épisode, l’on se prend même à rêver d’une troisième saison (un rêve qui pourrait ne pas être si improbable que cela si l’on s’en tient à la fin laissée volontairement ouverte)…