The I-Land, c’est le nom de la nouvelle mini-série de science fiction propulsée depuis le jeudi 12 septembre 2019 sur Netflix. Si le synopsis n’a rien de très novateur, il plaira assurément aux amateurs du genre.  Avec une trame narrative très proche de Lost,  Battle Royal,  Hunger Games ou plus récemment Labyrinthe, la firme américaine a flairé le potentiel à rassembler un public déjà conquis à la cause survivaliste.

Lire également : 10 programmes post apocalyptiques à regarder en mode survivor sur Netflix

L’histoire suit un groupe d’individus qui se réveillent sur une île sans se souvenir de qui ils sont ni comment ils sont arrivées là, Ils vont alors chercher à sortir de ce monde qui, malgré son apparence paradisiaque, est particulièrement hostile. Si la bande annonce révèle les défis physiques et psychologiques que cette nature dangereuse va leur imposer, elle n’en égrène pas moins de nombreux points d’interrogations. En effet,  cette île mystérieuse pourrait bien cacher  une réalité plus sombre, voire plus expérimentale qui aurait pour visée de savoir l’homme peut être amener à changer dans sa nature la plus profonde face à un contexte extrême.

 

 

La série a été tournée en république dominicaine ; dans les régions de San Pedro De Macoris, Las Terrenas et Samaná. Elle se compose de 7 épisodes et met en vedette  Kate Bosworth , Natalie Martinez , Ronald Peet, Kyle Schmid , Gilles Geary, Sibylla Deen , Anthony Lee Medina, Kota Eberhardt, Michelle Veintimilla et Alex Pettyfer

 

  Regarder The I-Land sur Netflix