Imaginez une “Tour-prison” futuriste qui repose sur un concept complètement fou où les détenus sont nourris au moyen d’un plate-forme qui descend progressivement. Le système pourrait être équitable si chaque prisonnier ne prenait que sa juste part de nourriture. Seulement voilà, les détenus des niveaux supérieurs se gavent des festins quotidiens et ne laissent que des restes pour les niveaux inférieurs. Partant de là, un homme épris de justice va se donner pour mission de faire en sorte que chacun mange à sa faim.


Voilà comment nous pourrions résumer La Plateforme, le prochain film de science fiction satirique espagnol qui risque de faire débat à partir du vendredi 20 mars 2020, date de sa sortie sur Netflix. Ce long-métrage dont le décor principal est une boite grise et qui reprend tous les codes d’une bonne vieille dystopie s’engage donc inexorablement vers une allégorie de la lutte des classes.

Difficile par ailleurs de ne pas faire l’analogie avec le brillant film d’horreur Cube (mais en version verticale bien sûr !). Mais au delà de cela, le long métrage réalisé par Galder Gaztelu-Urrutia  s’annonce particulièrement dérangeant, grotesque assorti d’une vision bien cynique de ce qu’est l’humanité.  

Il y a trois classes de gens. Ceux d’en haut. Ceux d’en bas. Ceux qui tombent

La Plateforme (El Hoyo en version originale) a déjà été présenté en première au Festival international du film de Toronto 2019 , où il a remporté le prix du public pour Midnight Madness. L’accueil critique est par ailleurs plutôt positif, voilà qui ajoute à notre curiosité de voir ce prochain programme délicieusement impitoyable.  

 Le film met en vedette Iván Massagué , Antonia San Juan , Zorion Eguileor, Emilio Buale Coka et Alexandra Masangkay.

Regarder la plateforme sur Netflix

 

 

 

12301689674662836813 - La plateforme : ce film de science-fiction complètement délirant va vous couper l'appétit