La sortie de The Eddy était très attendue : médiatisée avant même les premiers jours de tournage, cette mini série de 8 épisodes a été réalisé par Damien Chazelle et c’est sans doute la raison d’une si grande convoitise. En effet en faisant équipe avec le créateur de La La Land et Whisplash, Netflix s’est assuré de produire un petit bijou (musical). Aussi, depuis le 8 mai 2020, les abonné.e.s de la plateforme peuvent prendre place dans les coulisses d’un club de jazz et vivre au rythme des  quartiers vivants et métissés de la capitale.


Auparavant adulé à New York, le pianiste Elliot Udo est à présent copropriétaire d’un club de jazz en faillite à Paris qu’il co-dirige avec Farid, dont les secrets vont avoir de sérieuses répercussions sur leur groupe de musique. Sa femme Amira soutient tant bien que mal le club. De son côté, Elliot entretient une relation amoureuse mouvementée avec Maja, la chanteuse principale de son groupe. Et quand sa fille de quinze ans, Julie, réapparaît soudainement dans sa vie, il doit surmonter ses faiblesses et apprendre à grandir. Source : Wikipédia

Un casting prestigieux

Pour tenir le rythme (ou le groove, à vous de voir) la plateforme américaine s’est entouré des meilleurs avec un casting prestigieux (et international). A commencer par André Holland que nous avions déjà eu le plaisir de voir dans Moonlight. Mais l’objet de notre intérêt s’est fixé sur le couple Amira / Farid, respectivement interprétés par Leïla Bekhti et Tahar Rahim, qui sont également ensemble dans la vie réelle. Focus sur l’un des couples les plus glamour du cinéma français…

 

Leïla Bekhti et Tahar Rahim en couple dans la vie comme dans la fiction

Les deux acteurs sont ensemble depuis plus de dix. En effet, après d’être rencontrés sur le tournage du film “Un prophète” de Jacques Audiard en 2009, ils se sont mariés dans la plus grande intimité. Parents d’un petit Souleiman, leur union, aussi pudique soit-elle, semble plus solide que jamais et se traduit jusque sur les écrans avec la série The Eddy. Bien que ce fut une expérience exigeante Leïla déclare dans une interview qu’elle a accordée pour le journal Madame Figaro qu’elle a “découvert un partenaire très à l’écoute, généreux, pas seulement avec moi. C’était formidable d’être témoin de son travail.” 

 

 

Elle s’étonne de leur parcours, depuis le tournage d’Un Prophète où se sont rencontrés jusqu’à The Eddy où ils ont crée une vie. L’actrice qui a reçu le César du meilleur espoir féminin en 2011 pour son rôle dans Tout ce qui brille a, par ailleurs appris à la fin du tournage qu’elle était enceinte. Nous souhaitons donc une longue vie à ce couple qui illumine le cinéma français. 

Pour en savoir plus : Lire l’interview complète de Madame Figaro ” Leïla Bekhti : “Jouer un couple dans une fiction avec son propre mari, au début ça fait bizarre”

 

 

 

12301689674662836813 - The Eddy : Leïla Bekhti et Tahar Rahim en couple dans la vie comme dans la série