Après Mank, le réalisateur David Fincher continue sa collaboration avec Netflix ; cette fois-ci avec un format plus inédit. En effet, il partage ici la casquette de producteur avec David Prior (The Empty Man) dans une série d’essais visuels qui célèbre le cinéma et le lien personnel qui nous unit aux histoires racontées sur grand écran.


Un programme sobrement intitulé “VOIR” qui devrait piquer la curiosité des abonnés amateurs du 7ème art. 

Dans cette première saison composée de 6 épisodes, la parole est donnée aux cinéphiles et se concentre sur les moments de cinéma qui les ont enchantés, déroutés, ébranlés et changés à jamais….

Tour à tour, ce sont récits intimes et réflexions sur les personnages et le métier qui se succèdent. Ainsi, comme la description du premier épisode l’indique “Pour Sasha Stone, l’été 1975, évoque des jours sans fins, des premiers baisers, “Les Dents de la mer” en boucle et le début d’une histoire d’amour avec le cinéma”. D’autres épisodes comme “Cinéma ou Télévision” s’attachent davantage à comprendre comment la narration exigeante de longs métrages a résisté à la télévision et comment le numérique a radicalement changé la donne. 

12301689674662836813 - VOIR : le cinéma vu par les cinéphiles et produit par David Fincher (en ce moment sur Netflix)