Si en décembre, Netflix fait la part belle aux comédies romantiques et aux films familiaux de Noël, le géant américain n’écarte pas pour autant de son offre de contenus les films de science-fiction. Après le dernier voyage spatial de la série Perdus dans l’espace, elle offre aux amateurs de dystopie un cadeau de fin d’année dénommé Mortal Engines. 


Lire également : Ce que Netflix vous réserve comme nouveautés pour le mois de décembre (Sorties 2021)

Sorti en salles en 2018, ce film américano-néo-zélandais réalisé par Christian Rivers est disponible sur Netflix depuis le 15 décembre 2021 et occupe déjà la quatrième place du Top 10 des programmes les plus regardés sur la plateforme de streaming

De quoi ça parle ? 

Mortal Engines nous plonge dans un monde post-apocalyptique ravagé où d’immenses villes mobiles errent sur l’Europe avec comme unique but, celui de prendre le pouvoir sur les autres cités ambulantes. Les plus grosses absorbent les plus petites et les moins armées, suivant le principe du « darwinisme » urbain. Dans cette guerre  sans pitié, une jeune femme et ses amis rebelles tentent d’empêcher  Londres  de tout engloutir sur son passage. 

 

Inspiré du roman éponyme de Philip Reeve, le long métrage d’un peu plus de 2h n’a guère fait l’unanimité lors de sa sortie en salle. produit par Peter Jackson à qui l’on doit notamment Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, Mortel Engines impressionne toutefois par ses effets spéciaux et constitue un très bon divertissement. 

 

 

12301689674662836813 - Mortal Engines : le film post-apocalyptique de 2018 est disponible sur Netflix