Diffusé depuis le 12 juillet 2019 sur Netflix, Kidnapping Stella est un huis clos allemand très largement inspiré de La disparition d’Alice Creed, un thriller britannique avec Gemma Arterton et Eddie Marsan. Réalisé et écrit par Thomas Sieben, ce film offre un parti pris radicalement minimaliste : en effet, le long métrage présente de longues séquences avec peu ou pas de dialogue et seulement trois personnages occupent le terrain. L’intrigue tourne, de ce fait, autour de deux hommes, Vic (Clemens Schick) et Tom (Max von der Groeben) , qui kidnappe d’une jeune fille dénommée Stella (Jella Haase).

Lire également : Notre top 10 des thrillers psychologiques à voir sur Netflix

Cette dernière est détenue en échange d’une rançon. Elle fera évidement tout ce qui est en son pouvoir pour déjouer le plan de ses ravisseurs.

Si les critiques s’accordent à dire que le film est efficace tant au niveau de la solidité de  l’écriture que de l’interprétation, il ne parvient néanmoins pas à s’extirper de la version originale dont il est le remake. Kidnapping Stella ne serait-elle donc qu’une copie pale ? Pêcherait-elle par son manque d’originalité  ? A vous de juger …

Kidnapping Stella dure 1h29 et est disponible en VOSTFR et en audio française.

Regarder Kidnapping Stella sur Netflix