Quand Netflix décide de parodier Netflix cela donne La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre, une série portée par Kristen Bell  dont le nom à rallonge n’est en fait qu’une petite mise en abime. En effet, il n’y a encore pas si longtemps que cela, les fans d’Amy Adams découvraient sur la plateforme de streaming “La femme à la fenêtre”, un mystérieux thriller dans la veine de Gone Girl ou bien encore La fille du train, lui même inspiré d’un roman.  Aujourd’hui, le géant américain se joue des codes en proposant un programme drôle, frais et qui ne manque pas d’auto-dérision. 

Lire également : La femme à la fenêtre : le prochain thriller signé Netflix s’offre une intrigue et un casting en or (avec Amy Adams)

Une série qui ne manque pas d’humour noir (… et de vin)

Disponible depuis le vendredi 28 janvier 2022, la série composée de huit courts épisodes est déjà au centre de toutes les discussions et fera sans nul doute le bonheur des abonnés fans de l’actrice américaine Kristen Bell   connue pour avoir incarnée le rôles titre dans Veronica Mars et plus récemment dans The Good Place. Ici, elle campe le personnage d’Anna jeune quadragénaire au  cœur brisé et pour qui les jours se suivent et se ressemblent. Le rituel est toujours le même : elle s’assoit un verre de vin à la main, regarde par la fenêtre et observe ses voisins..  jusqu’au jour où elle est témoin d’un meurtre horrible ou pas ?

 

En plus de Kristen Bell qui porte comme un gant ce personnage décalé et pour qui l’humour noir sied à merveille, l’on retrouve Tom Riley, Mary Holland, Shelley Henning et Marc Evan Jackson (Brooklyn Nine Nine)


Les internautes sous le charme de Kristen Bell (+ Avis)

Il n’aura vraiment pas fallu longtemps pour que les internautes ne donnent leur verdict sur La femme qui habitait en face de la fille à la fenêtre. C’est un grand oui à l’unanimité : la preuve avec ces tout premiers tweets publiés dans la journée :