C’est la série événement du moment : Why women kill connait, en effet, un vif engouement de la part des téléspectateurs. Diffusée depuis le 26 mars 2020 sur M6, cette anthologie  explore dans chaque saison (de manière indépendante) le parcours de femmes dont la vie sera chamboulée par une trahison qui la conduira à un meurtre.

Why women kill est sortie initialement le 15 août 2019  sur CBS All Access, un service de vidéo à la demande américain. Elle est réalisée par Marc Cherry, qui n’est autre que le créateur de Desperate Housewives. En digne héritière, la série bénéficie ainsi d’une distribution impressionnante ainsi que d’un humour noir qui n’est pas pour déplaire aux aficionados de Wisteria lane. 

Un épisode par semaine sur M6 en raison du coronavirus : la torture du binge watcher en série

Mais alors que la saison 1 bat son plein sur M6 avec des audiences plutôt bonnes , les fans s’affolent et s’interrogent sur la présence de la série sur Netflix. En effet, lorsque l’on a l’habitude de binge watcher, il est bien difficile de tenir avec un seul petit épisode hebdomadaire

 

 

La série Why women kill est-elle disponible sur Netflix ?

La réponse contrariera sans doute les fans : Non, Why women kill n’est pas disponible sur la plateforme américaine. Vous ne la trouverez donc pas au sein de son catalogue. 

Pourquoi ?

Les raisons sont multiples et restent hypothétiques. La première, plus vraisemblable, reste le géant du streaming n’a pas pu ou voulu obtenir un contrat de diffusion pour cette série dont il n’est pas propriétaire. Deuxième frein : si M6 diffuse un épisode par semaine il y a fort à parier pour que la chaine française ait signé un accord d’exclusivité ne permettant pas à d’autres plateformes de le diffuser simultanément. 

Des plans sur la comète

En admettant que Netflix soit intéressé par la diffusion de la série Why women kill sur son catalogue (ce qui n’est pas dit…la plateforme a, en effet, tendance à privilégier ses propres productions originales et c’est bien normal), il faudrait déjà qu’elle obtienne à son tour le droit de la diffuser auprès de la CBS. Voilà qui constitue beaucoup de freins et sans doute d’attente pour les fans en manque de leur pain quotidien…

Mais en ces temps de confinement, il est beau de rêver : la plateforme nous a déjà prouvé son énome puissance de frappe. Elle a d’ailleurs récemment déplacer des montagnes avec l’accord qu’elle a signé avec MK2 relatif à la diffusion de grands classiques du cinéma français.