Le 19 janvier prochain, la plateforme de streaming au N rouge accueillera en son sein son tout premier film libanais estampillé original Netflix.  Baptisé “On se connait… ou pas” (ou Ashab Wala A’az en version originale), ce long-métrage dont le titre résume parfaitement l’histoire qu’elle développera, devrait susciter l’intérêt des abonnés amateurs de rebondissements, de comédie et de drame. 

Lire également : Ce que Netflix vous réserve comme nouveautés pour le mois de janvier (Sorties 2022)

Quand les téléphones se déverrouillent, les secrets se dévoilent et les langues se délient

Inspiré du film italienPerfect Stranger” (Perfetti sconosciuti) réalisé par Paolo Genovese, sorti en 2016, “On se connait… ou pas”  se déroule lors d’un dîner pendant l’éclipse lunaire lorsqu’un groupe de meilleurs amis laisse leurs téléphones déverrouillés sur la table, révélant ainsi des interactions passionnantes et de sombres secrets. Et si le jeu commence assez timidement, les secrets ne tardent pas à faire surface provoquant ainsi un véritable déluge émotionnel. 

 

 

Cette comédie dramatique d’1h39 est réalisé par Wissam Smayra pour qui c’est le premier long-métrage (on lui doit toutefois la production du film oscarisé Carpharnaüm)  Au casting, l’on retrouve de grands noms du Moyen -Orient comme l’actrice libanaise Nadine Labaki (Caramel), l’égyptienne Mona Zaki (Femmes du Caire), le jordanien Eyad Nassar, Adel Karam (L’insulte, Caramel), Georges Khabbaz, Diamand Abou Abboud et Fouad Yammine


On se connait… ou pas : premier long métrage arabe signé Netflix

 
Si les séries arabes comme Jinn ou Alwarabi School for girls ont déjà intégré l’offre de contenus Netflix, la primeur en matière de film arabe revient à “On se connait… ou pas”. 
 
 
 
Aujourd’hui en huitième position du Top 10 des contenus les plus visionnés sur Netflix, le film reçoit des critiques plutôt positives de la part des internautes. Nous vous en partageons un échantillon :