Dans le même esprit que Making a murderer ou bien encore Ted Bundy, autoportrait d’un tueur, Procès d’un bourreau (The devil next door en lange originale) vient d’être mis en ligne sur Netflix. Et parce que les true crime ont le vent en poupe, la plateforme ne se prive pas pour multiplier ce type de programmes sous la forme de docu-série.

Lire également : 5 films sur le banc des accusés à découvrir immédiatement sur Netflix

Ici, Netflix s’attarde sur le cas d’un célèbre gardien nazi du camp de la mort, plus connu à l’époque sous le surnom d’Ivan le Terrible. Accusé pour crime de guerre et crime contre l’humanité, c’est en Israël qu’aura lieu le procès du siècle, figurant comme l’un des tout derniers procès visant à condamner les criminels de guerre nazis.

La mini-série retrace en 5 parties  l’histoire de John Demjanjuk, cet un américain naturalisé qui avait dissimulé son passé de gardien du camp de concentration nazi Sobibor et qui prenait un plaisir sadique à torturer hommes, femmes et enfants. Alors qu’il clamera jusqu’au bout son innocence, il lui a été reproché d’avoir dirigé les installations de gazage et d’avoir assassiné plus de 100 000 Juifs.

Vous avez aimé cet article alors vous aimerez peut être : American vandal, la série satirique qui parodie les true crime